A- A A+

27 Boulevard du Colonel Aubry
BP 90184 - 79304 Bressuire Cedex
05 49 81 19 00 05 49 81 02 20 Formulaire de contact

FORUM MOBILITÉ | Faire des études

 

QUAND PARTIR

AVANT LE BAC

Lycées français
Suivre une scolarité à la française, mais à l’étranger, c’est possible ! Vous pouvez suivre une formation dans un des nombreux établissements d’enseignement français homologués par le Ministère de l’Education nationale dans près de 140 pays. Vous y préparerez notamment le bac français. Attention, le calendrier scolaire diffère en fonction des pays et des frais de scolarité sont demandés. www.aefe.fr

BON À SAVOIR: quelques aides financières, appelées bourses « de Londres », peuvent être octroyées par le Ministère de l’Education Nationale pour passer une année de première ou de terminale dans un lycée français à Barcelone, Dublin, Londres, Madrid, Munich et Vienne sans rien dépenser ou presque. Se renseigner auprès de votre chef d’établissement www.eduscol.education.fr

Partenariats inter-établissements
Dans chaque académie, il existe une délégation académique aux relations européennes, internationales et à la coopération qui peut vous informer sur les différentes possibilités de mobilité au sein des établissements.
Bordeaux : http://www.ac-bordeaux.fr/
Limoges : http://www.ac-limoges.fr/
Poitiers : http://www.ac-poitiers.fr  

Un contrat d’études peut vous permettre de partir en mobilité dans le cadre d’un programme d’échanges en fonction des partenariats conclus par votre établissement ou le rectorat. En Allemagne, les programmes d’échanges « Brigitte Sauzay » et « Voltaire » de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) permettent de partir de 3 à 6 mois pendant le collège ou le lycée. Ces programmes engagent une réciprocité avec le.la correspondant.e allemand.e.
www.ofaj.org 

Dans un autre cadre, les échanges de jeunes du Rotary permettent à des lycéens de séjourner à l’étranger pendant une année scolaire en étant accueillis par les Rotary clubs locaux. La pension complète et les frais de scolarité sont pris en charge. Cette mobilité entraine une interruption dans la scolarité française du jeune pour passer une année scolaire à l’étranger. www.rotary.org/fr

Autres possibilités
Le bac international est un diplôme étranger de nature privée permettant de poursuivre ses études supérieures dans de nombreux pays (dont la France). Il est en général reconnu comme équivalent au baccalauréat et permet la poursuite d’études supérieures en France. Le bac européen peut également être obtenu dans une école européenne ou agréée et le bac binational permet la délivrance simultanée d’un bac français et d’un bac étranger franco-allemand, franco-espagnol et franco-italien.
www.education.gouv.fr

 

APRES LE BAC

Dans l’Union Européenne, le bac est généralement reconnu, bien que chaque pays ou université impose ses conditions d’admission. Hors Europe, l’accès aux universités se fait le plus souvent en passant des examens. Attention, les droits d’inscription peuvent être relativement élevés.

L’année de césure est reconnue depuis juillet 2015 : elle consiste pour un étudiant à suspendre ses études (de 1 à 2 semestres) afin de vivre une expérience personnelle, professionnelle ou d’engagement en France ou à l’étranger. Informez-vous auprès de votre établissement.

Après un bac +2 : le bac +2 (BTS, DUT) est souvent sans équivalence à l’étranger. Vous serez probablement admis en première année de formation.

Après un bac +3 : c’est le meilleur moment pour partir étudier à l’étranger. Au niveau européen, le système de la Licence, Master et Doctorat (LMD) harmonise la reconnaissance des diplômes et facilite la mobilité des étudiants. Pour les pays hors Europe, les modalités d’inscriptions varient selon les organismes de formation, mais à ce niveau d’études, les correspondances sont nombreuses.  Les échanges bilatéraux entre universités permettent de partir dans le monde entier tout en facilitant les démarches. Contactez le service des relations internationales de votre établissement.
www.euroguidance-france.org

 

PARTIR SEUL OU DANS LE CADRE D'UN PROGRAMME

PARTIR A TITRE INDIVIDUEL
Les dates et les conditions d’inscription des établissements diffèrent selon les pays. Informez-vous et préparez-vous à d’éventuels examens d’entrée. Dans le cadre d’une mobilité à titre individuel (hors programme d’échange), des frais d’inscription vous seront généralement demandés et ils sont parfois plus élevés qu’en France.
http://ec.europa.eu/ploteus
www.iau-aiu.net/fr/content/portail-whed
www.studyineurope.eu
www.mastersportal.eu
www.euro-mobil.org
www.euroguidance-france.org
www.studyportals.com

 

PARTIR DANS LE CADRE D'UN PROGRAMME

Partir avec le programme Erasmus+
Vous êtes collégien ou lycéen Erasmus+, apprentis (à partir de 14 ans) :
Vous pouvez participer à un échange de classes à l’étranger voire étudier quelques mois à l’étranger.
Plus d’informations : contactez votre professeur principal, CPE ou chef d’établissement.

Vous êtes étudiant Erasmus+ : dès la 2ème année d’études universitaires jusqu’au doctorat
Vous pouvez étudier à l’étranger de 3 à 12 mois par cycle d’études (licence, master, doctorat).
Plus d’informations : contactez le service des relations internationales de votre établissement
www.agence-erasmus.fr
www.generation-erasmus.fr

 

LES AIDES FINANCIERES

Aide à la mobilité internationale (aide complémentaire à la bourse du CROUS)
Cette aide est destinée à soutenir la mobilité internationale des étudiants qui souhaitent suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou effectuer un stage international dans le cadre de leur cursus d’études. Contactez le service des relations internationales de votre établissement

Bourses des pays les plus demandés
OFAJ (Allemagne): programmes Sauzay et Voltaire de l’office franco-allemand pour la jeunesse. Ces programmes permettent de partir quelques mois pendant le collège ou le lycée en Allemagne et d’accueillir ensuite le.la correspondant.e allemand.e.
Plus d’information sur www.ofaj.org
Bourses d’études « Entente Cordiale » du British Council (Royaume-Uni) Elles concernent les étudiants titulaires d’au moins un bac +3 souhaitant effectuer une année d’études ou de recherche au Royaume-Uni. Pour plus d’informations, contactez le British Council en France - www.britishcouncil.fr
Etats-Unis - Une aide financière peut-être apportée aux étudiants titulaires d’un bac +3 souhaitant poursuivre leur formation aux Etats-Unis. Pour plus d’informations, contactez la Commission www.fulbright-france.org

Bourses d’associations et de fondations privées
Pour encourager les jeunes talents, des entreprises, associations et fondations privées proposent des bourses et aides aux étudiants ayant un projet en lien avec les objectifs du donateur.
Financer ses études : www.centre-francais-fondations.org & https://www.auf.org

Bourses régionales
La Région Nouvelle-Aquitaine poursuit son soutien à la mobilité internationale des jeunes en cours de formation. Détails sur https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr
BON A SAVOIR: poursuivre ses études à l’étranger sans être inscrit en France peut être un parcours du combattant et demander un budget conséquent ! Mais il existe des possibilités alors n’hésitez pas à vous lancer. Le réseau Eurodesk est là pour vous aider : www.eurodesk.eu