facebook_page_plugin
A- A A+

27 Boulevard du Colonel Aubry
BP 90184 - 79304 Bressuire Cedex
05 49 81 19 00 05 49 81 02 20 Formulaire de contact

Cité de la Jeunesse & des Métiers - Pôle d'échanges multimodal

Une cohérence entre mobilité et jeunesse qui concerne tous les habitants du Bocage Bressuirais.

Dans le cadre de ses politiques communautaires, l’Agglomération du Bocage Bressuirais porte un projet ambitieux de rénovation du secteur de la Gare à Bressuire, à destination de tous les habitants du Bocage, dont les objectifs principaux sont de :
développer l’organisation des mobilités par la création d’un pôle d’échanges multimodal en liant la partie est et la partie ouest de la ville,
créer un pôle d’accueil et d’accompagnement de la jeunesse (Cité de la Jeunesse et des Métiers),
regrouper des lieux de vie et de services, et notamment le regroupement scolaire Guédeau-Ferry - périscolaire - centre de loisirs, porté conjointement par la ville de Bressuire et l'Agglomération.

Ce projet s’inscrit dans une opération plus vaste de renouvellement urbain du quartier de la gare autour des friches industrielles SNCF. Cette rénovation a été initiée il y a une dizaine d’années avec la coulée urbaine, structurée autour du centre aquatique Cœur d’O, du Théâtre et des espaces publics attenants.

A proximité immédiate de la Cité de la Jeunesse et des Métiers, deux autres bâtiments vont voir le jour dans les prochains mois : un regroupement scolaire - périscolaire - centre de loisirs permettant de remplacer les actuelles écoles Ferry et Guédeau, ainsi que le bâtiment de Pôle Emploi.

Compte tenu de la complexité technique issue de l’imbrication des deux projets (Cité de la Jeunesse et des Métiers et Pôle d’échanges multimodal), il a été décidé de faire appel à un marché global de conception-réalisation.

L’avis d’appel public à concurrence a été lancé le 15 décembre 2017. Suite à la candidature de 10 entreprises en mars, 4 candidats ont été invités à présenter une offre.

A l’issue de plusieurs phases de discussions et de négociation, la commission d'appel d'offres a décidé d’attribuer le marché le 12 décembre 2018, soit un an après le lancement de la procédure, au groupement d’entreprises dont le mandataire est EGDC, entreprise basée à Cerizay.

 

LA CITE DE LA JEUNESSE ET DES METIERS : UNE PORTE D’ENTREE POUR PLUS DE 15 000 JEUNES

Il existe à Bressuire plusieurs services en faveur de la jeunesse : Maison de l’emploi, Mission locale, Bureau d’Information Jeunesse. Cependant, « il est essentiel de regrouper ces services sur un seul site à proximité immédiate d’un point de rassemblement, en l’occurrence la gare, qui accueille chaque matin et soir, en plus des bus et TER de lignes, 43 bus scolaires » souligne Jean-Michel Bernier, Président de l'Agglomération du Bocage Bressuirais.

La future Cité de la Jeunesse et des Métiers du Bocage Bressuirais pour mieux capter, orienter et accompagner tous les jeunes y compris ceux issus des zones rurales
Ce projet comprend :
un site central où seront rassemblés tous les services intéressant la jeunesse (l’Information Jeunesse, la Mission locale, une plateforme de mobilité, des permanences autour de la santé, de l’accès au droit, un espace documentaire...) favorisant la concertation et une plus grande transversalité entre les différentes structures et dispositifs d’accompagnement des jeunes,
un lieu unique permettant un accompagnement complet des jeunes dans leur projet individuel ou collectif, professionnel et personnel,
un espace de coworking et de télétravail ouvert à tous.

« Ce nouvel espace s’adressera aux jeunes de 11 à 30 ans, soit plus de 15 000 jeunes concernés à l’échelle du Bocage Bressuirais »

La Cité de la Jeunesse et des Métiers accueillera également des personnes de tous les âges au travers de projets intergénérationnels, relatifs à la parentalité et dans le cadre de son activité de type tiers-lieux/coworking.

Un lieu central au cœur d’un maillage du territoire
La Cité de la Jeunesse et des Métiers sera donc un lieu central situé au cœur d’un maillage du territoire à la fois par des référents jeunesse s’appuyant sur des espaces jeunesse, par des résidences habitat jeune, et par un réseau d’acteurs (Mission locale, Maison des Adolescents...).

Le réseau des référents jeunesse, animé par l'Agglomération, est réparti au sein d’antennes sur l’ensemble du territoire et portées par les associations locales à Argentonnay, Bressuire, Cerizay, Mauléon, Moncoutant et Nueil-Les-Aubiers.

Le projet immobilier et de maillage s’inscrit d’ailleurs dans le « PIA les jeunes s’en mêlent » animé par l’Association BoGaJe.

LE POLE D’ECHANGES MULTIMODAL : UN LIEU CENTRAL POUR FAVORISER LA MOBILITE

Au-delà d'inciter à l’utilisation des transports collectifs et de favoriser les échanges avec les autres modes de déplacement (marche à pied, vélo, covoiturage...), les objectifs du Pôle d’échanges multimodal sont de rendre plus lisibles et plus sûrs les informations et les échanges entre les différents modes de transport et d’offrir de meilleures conditions d’attente aux usagers.

Le Pôle d’échanges multimodal deviendra un endroit incontournable à destination de l’ensemble des habitants du le territoire pour les transports collectifs.

3 pôles bus seront réaménagés :
tout d’abord, le parvis de la gare sera modifié et les usagers pourront accéder en toute sécurité aux 8 quais qui seront prioritairement affectés aux circuits commerciaux (TER...),
le long du Boulevard Clémenceau un deuxième espace sera réservé aux cars scolaires assurant des correspondances pour la desserte des établissements du secondaire de la ville (collèges et lycées). Ces trois quais accessibles desserviront également le regroupement scolaire - périscolaire - accueils de loisirs via un mail piéton sur toute la longueur du boulevard.
un troisième espace sera aménagé de l’autre côté des voies ferrées, à proximité de la gare de fret. Il accueillera 7 quais pour les cars scolaires et sera en lien avec le pôle bus du Boulevard Clémenceau pour les correspondances. En dehors des horaires réservés aux élèves, ces quais pourront être occupés par les cars en stationnement longue durée, actuellement garés sur le parvis de la gare, la rue de l’Alouette et le Boulevard Clémenceau.

Pour permettre les correspondances scolaires entre le boulevard Clémenceau et le boulevard du Maréchal Foch, une passerelle sera construite au-dessus des voies ferrées. Elle reliera la Place St Jacques à la gare de fret et sera équipée d’un ascenseur de chaque côté.

Parallèlement à ces trois pôles bus, des places de dépose-minute seront créées, ainsi que des stationnements vélo et une aire de covoiturage.

Il est également prévu que les voies vertes qui relient Parthenay à Bressuire et Moutiers sous Chantemerle à Bressuire soient prolongées jusqu’au parvis de la gare ; l’ascenseur permettra de poursuivre vers le Lac de la Chaize et le Château, et à terme de poursuivre vers la voie verte Bressuire – Nueil-Les-Aubiers. Grâce à une signalétique appropriée, les cyclotouristes pourront passer par le centre-ville pour bénéficier de certains services (office de tourisme, restauration…).

Enfin, il est prévu de mettre en place une plateforme de mobilité incluant un conseil en mobilité et un parc de location de deux-roues au niveau du Pôle d’échanges multimodal en lien avec la Cité de la Jeunesse et des Métiers.

Pour Jean-Michel Bernier : « le projet de Pôle d’échanges multimodal contribuera à une meilleure sécurité des voyageurs, favorisera la lisibilité des échanges entre les différentes mobilités et encouragera également une meilleure intermodalité à l’échelle du territoire du Bocage Bressuirais, deux-sévrien et interrégional ».

Retro planning
Début des travaux : septembre 2019
Fin des travaux prévue :
Début 2021 pour la Cité de la Jeunesse et des Métiers
Courant 2021 pour le Pôle d’échanges multimodal et la passerelle

Budget prévisionnel : 5 785 000€ HT
Le montant du projet Gare incluant la Cité de la Jeunesse et des Métiers et le Pôle d’échanges multimodal est de 5 785 000 € HT répartis comme suit :
Cité de la Jeunesse : 3 153 314 € HT - Subventions sollicitées auprès de l’Etat (PIA – DSIL), de la CAF, du Conseil Régional et du Conseil Départemental)
Pôle d’échanges multimodal et passerelle : 2 631 685 € (dont 1 065 719 € pour la passerelle) - Subventions sollicitées auprès de l’Europe (60 %), de l’Etat (10%) et du Conseil Départemental.